Arnaques en vacances : une de plus!

Des vacances en Espagne, quoi de plus normal ? Une vingtaine d’heures en voiture (pour ceux qui ne connaissent pas encore l’avion), des péages, des bouchons à n’en plus finir pour en arriver au soleil de la méditerranée. Une villa paisible dans un coin retiré, c’est ce que cette famille wallonne a décidé de réserver cet été. Et c’est dans un élan de modernité que nos interlocuteurs décident de réserver la location de leur villa sur internet. En deux clics, ils trouvent une offre très alléchante, avec un budget léger : 2350€, c’est l’occasion rêvée ! La réservation se fait et la famille peut honorablement décamper du pays de la pluie pour avaler les quelques  1832 kilomètres les séparant de l’Espagne – oui ce pays à la dette pantagruélique. À l’arrivée, la voiture est pleine de buée transpirante et les protagonistes peuvent sortir respirer un peu le bon air frais des vacances. Jusqu’à là, le film peut paraître long et monotone, mais la suite de l’histoire se termine en réel thriller psychotique à la Woody Allen. En effet, la famille attend devant la porte de la villa pour recevoir les clefs par le biais du propriétaire, mais ô surprise… il n’est pas là. Ils ont crié, crié, pour qu’il vienne, mais il n’est jamais venu… Résultat : une belle arnaque en bonne et due forme. Le propriétaire ne répondait plus aux appels, ni aux mails – comme c’est bizarre – il devait certainement se dorer la pilule sous les cocotiers à Hawaï grâce à sa belle petite combine.

La famille wallonne se réfugie alors chez une connaissance qui les héberge pour la nuit. Le lendemain, ils louent une autre villa où ils peuvent – cette fois – loger.

Ce cas n’est pas rare, selon le quotidien Ouest France, 170 familles françaises ont été victimes d’escrocs semblables à cette histoire. Encore une raison de plus pour ne pas faire d’achats – surtout pour des vacances ou des biens de grande valeur – sur internet. Les arnaques sont partout – certes – une agence de voyages pourrait aussi faire miroiter or et argent à une famille crédule. Mais une fois l’arnaque découverte, il est toujours possible de réclamer dommages et intérêts ou provoquer un carnage dans l’agence – ce qui n’est pas possible sur internet.

Je ne prône pas un conservatisme religieux, mais acheter des vacances sur internet et payer la totalité du prix, c’est un peu fort de café. Un café amer qui – une fois arrivé sur place – est difficile à digérer.

Le Morse.

Poster un commentaire

Classé dans Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s