Breivik était sous l’emprise de drogues

Coup de théâtre dans l’affaire Breivik ! Il fallait s’y attendre, Anders Breivik, l’extrémiste norvégien auteur des attaques du 22 juillet dernier, n’était pas lui-même lors de son carnage. En effet, la police norvégienne cite dans les résultats d’examens qu’il avait consommé des produits illégaux. Mais pouvait-il se contrôler ?

Dans le manifeste qu’il publia avant de lancer son attaque, il explique clairement comment il a eu recours à des stéroïdes anabolisants. « Les stéroïdes, ça c’est clair mais il a aussi utilisé d’autres médicaments sur lesquels je ne veux pas m’étendre », a déclaré Paal-Frederik Hjort Kraby, procureur de police.

Les stéroïdes sont connus pour être la bête noire des autorités sportives, notamment les Jeux Olympiques. La réponse à la question « pouvait-il se contrôler » est donc simple : non il ne pouvait pas ! Pour être honnête, on s’en doutait un peu, il aurait tué beaucoup plus d’innocents dans son état normal.

Les experts psychiatriques sont pour le moment en train de se pencher sur le cas « Breivik », ils vont l’auditionner et déterminer s’il est responsable ou non de ses actes. Dans un cas comme dans l’autre, notre cher « bad-boy » norvégien va continuer à alimenter le buzz.

Un rapport psychiatrique devra être rendu d’ici le 1e novembre.

Le Morse.

 

Le manifeste de Breivik à télécharger sur Red Kremlin !

Poster un commentaire

Classé dans Breivik, Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s