Les violences en Angleterre exportées chez nous ?

Le chômage des jeunes Bruxellois, l’immigration qui non maîtrisée et la forte pression démographique pourraient entraîner des émeutes comparables à celles qui secouent Londres, selon Alain Destexhe (MR).

Le député affirme qu’il ne serait pas surpris si « d’ici quelques mois ou quelques années », une explosion de violences semblable surgisse dans certaines zones de Bruxelles. Et le député de citer des endroits à Molenbeek et à Anderlecht, tels que Cureghem et les Etangs Noirs.

Pour justifier ses craintes, M. Destexhe évoque le chômage des jeunes Bruxellois (35 %, voire 50 % dans certains quartiers), l’immigration qui « n’est plus maîtrisée depuis une quinzaine d’années » et la forte pression démographique. « Ces trois facteurs conjugués amènent à une situation très fragile et très instable. » Enfin, le député estime que certains quartiers représentent une zone de non-droit, où les policiers reçoivent des« consignes » pour être « beaucoup plus souples qu’ailleurs ». Face aux faits de harcèlement, « la police n’ose rien faire de peur de susciter un soulèvement », regrette-t-il.

(belga)

Source

2 Commentaires

Classé dans Manifestations Angleterre, Politique, Société

2 réponses à “Les violences en Angleterre exportées chez nous ?

  1. Pingback: Les émeutes anglaises ne s’arrêtent pas : premier mort ! | Red Kremlin

  2. Pingback: Les émeutes se poursuivent à Londres: la ville à feu et à sang | Red Kremlin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s