Reconnaissance d’un Etat Palestinien : l’avis de la Belgique ?

Les Palestiniens se présenteront le 20 septembre prochain à l’ONU avec l’intention de faire reconnaître leur État, ce qui n’est pas du goût d’Israël et des États-Unis. Aujourd’hui, à quelques jours du vote décisif, l’Europe – et la Belgique – sont toujours très mitigés sur ce sujet.

 

Alors qu’Yves Leterme revient d’un déplacement diplomatique à Jérusalem (Israël) et Ramallah (territoires palestiniens), ce dernier reste toujours mitigé et évasif concernant la reconnaissance d’un État palestinien. A priori, La Belgique serait plutôt en faveur de l’indépendance palestinienne. Cependant, notre royaume cherche souvent à rallier la position européenne et ainsi trouver une position commune. Voilà pourquoi Yves Leterme tempère et déclare qu’il faut plaider pour une solution négociée.

Ceci n’est pas du tout l’avis d’un député CDH (bah tiens !). En effet, Christian Brotcorne pense « qu’il faut poser un geste fort. La reconnaissance de la Palestine et son accession aux Nations Unies ne mettront pas fin au conflit, mais représenteront un acte important en faveur du respect des droits des Palestiniens et du respect du droit international ».

Lors de son voyage en Terre-Sainte, Yves Leterme a soutenu qu’il comprenait l’initiative des Palestiniens, mais sans être plus précis. En contrepartie, les élus fédéraux ne partagent pas cette nonchalance et, ce 14 juillet dernier, ils ont adopté à 43 voix « pour » contre 11 abstentions une invitation au gouvernement belge à reconnaître immédiatement un État palestinien.

Si l’État palestinien est reconnu ce 20 septembre prochain, les frontières dessinées officieusement en 1967 devront être rétablies. Ceci implique une pression considérable pour Obama qui – sous la charge de lobbys pro-Israël – se doit refuser cette demande d’indépendance. Du côté français, Nicolas Sarkozy tente de jouer les « bons offices » en ralliant les Européens indécis pour la cause palestinienne. Le Figaro paraphrase les paroles d’un diplomate anonyme : « Quand les Palestiniens s’apercevront, après le vote, que rien n’a changé, la possibilité d’incidents sera réelle ».

En attendant Godot, la tension est palpable quand on évoque l’hypothétique indépendance de la Palestine. D’autant plus que le pays est originellement instable en raison des conflits opposant le Hamas au Fatah. Alors oui, un état palestinien c’est bien, pour autant que cela n’enflamme pas le monde arabe de nouvelles tensions, islamistes ou non.


Le Morse.

 

Des manifestations en Israël

Le Hamas et le Fatah vers une réconciliation

Flagman Vs Israël

Israël refuse de s’excuser à la Turquie

Netanyahu jette de l’huile sur le feu

8 Commentaires

Classé dans Histoire, Israël, Monde, Politique, Religion

8 réponses à “Reconnaissance d’un Etat Palestinien : l’avis de la Belgique ?

  1. Pingback: Israël : une manifestation sans précédents | Red Kremlin

  2. Pingback: Israël : de l’huile sur un brasier | Red Kremlin

  3. Pingback: Israël ne s’excusera pas ! | Red Kremlin

  4. Pingback: Flagman versus Israël | Red Kremlin

  5. Pingback: Avigdor Lieberman veut couper les ponts avec Abbas avant l’ONU | Red Kremlin

  6. Pingback: Plus de 200.000 manifestants en Israël | Red Kremlin

  7. Pingback: Hamas & Fatah : vers une réconciliation | Red Kremlin

  8. Pingback: L’antisémitisme n’est pas mort | Red Kremlin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s